Isolation écologique : Quel isolant thermique écologique pour sa maison ?

Isolation de sa toiture par l'intérieur

Aujourd’hui, que ce soit pour faire des économies d’énergie ou pour son propre bien-être, l’isolation de son habitation est primordiale. Malheureusement, les isolants synthétiques fréquemment utilisés de nos jours se trouvent souvent être dangereux pour notre santé tout comme pour notre écosystème. C’est pourquoi opter pour l’isolation écologique est sans doute le meilleur choix pour votre maison. 

L’isolation écologique, qu’est-ce que c’est ?

L’isolation écologique se base sur l’utilisation de matériaux isolants thermiques et acoustiques naturels. Souvent issus de matières premières animales ou végétales, ces isolants dits biosourcés ne nécessitent que de peu d’énergie et d’émission de gaz carbonique pour leur production.

Une fois leur durée de vie écoulée, ils sont recyclables ou compostables ce qui fait que les isolants naturels ont finalement très peu d’impact sur l’environnement. 

L’intérêt de ce type d’isolation

En règle générale, les performances de l’isolation écologique présentent certains avantages considérables. L’atout majeur de ces matériaux naturels par rapport aux matériaux minéraux ou synthétiques est leur grande perméabilité à la vapeur d’eau. De plus, la plupart des isolants écologiques possèdent des capacités respirantes et de stockage thermique plus élevées.

Assurant une faible conductivité de la chaleur et la bonne circulation d’un air sain, ils sont sans risques pour la santé ou l’environnement.

Les isolants thermiques éco-responsables les plus performants

De nos jours, le marché de l’isolation écologique propose de nombreux choix en matière d’isolants naturels. Chacun offrant ses qualités en fonction de vos besoins et conditions. 

Le Liège

Issu des écorces des chênes-liège, le liège expansé en panneaux est un très bon isolant tant thermique que phonique et est très polyvalent. Il peut être utilisé en extérieur comme en intérieur pour n’importe quelle surface sans aucun problème. Il est entièrement recyclable et durable.

Complètement imputrescible, léger, étanche et stable, il résiste aux insectes, rongeurs, champignons et à la compression très facilement. Résistant à l’humidité, le liège bénéficie d’un déphasage thermique exceptionnel ce qui lui permet de retenir la chaleur et la restituer dans le reste de votre habitation.

Difficilement inflammable, c’est un bon insonorisant relativement dense mais facile à la découpe. Trouvable en granulés ou en panneaux, il est conseillé d’utiliser un mélange de caoutchouc naturel et de liège.

Cependant, le liège est un matériau assez coûteux. Aussi, il n’est que très peu produit localement et son import lui fait donc perdre de sa valeur écologique.

Les isolants d’origine animale 

Il existe de nombreuses manières d’isoler son plafond ou ses combles avec des isolants d’origine animale. L’exemple le plus réputé est celui de la laine de mouton. Produite en abondance, la laine de mouton est disponible en vrac ou en rouleau. Elle est légère et facile à installer. Cette laine, en plus d’être quasiment inflammable, absorbe et régule aisément l’humidité. Mais, malgré son bon rapport qualité-prix, la laine de mouton reste plutôt onéreuse.

Un autre exemple d’isolant d’origine animale sont les plumes de canard. La laine produite avec ces plumes est un bon isolant acoustique. Toutefois, ce matériau est inflammable, coûteux et n’est pas entièrement naturel puisqu’il est obtenu grâce à un mélange de plume de canard, de laine de mouton et de polyester. Enfin, cette laine nécessite d’être posée par un professionnel pour éviter qu’elle ne se tasse et perde sa capacité d’isolation thermique.

Le chanvre

Le chanvre ou la laine de chanvre se trouve en panneaux, en rouleaux ou en vrac. Assez polyvalent et solide, le chanvre peut être utilisé pour l’isolation de murs, sols ou façades, à l’intérieur ou à l’extérieur mais n’est pas adapté pour les milieux humides. Léger et souple, il est facile à découper et à placer et fait partie des isolants écologiques les moins chers. Le chanvre peut également être mélangé à de la chaux naturelle pour former un béton de chanvre écologique. 

La fibre de bois

Généralement sous forme de panneaux rigides, semi-rigides ou souples, la fibre de bois ou la laine de bois est un très bon isolant thermique comme phonique et s’adapte à tout type d’isolation. Tant efficace en hiver qu’en été, il est facilement découpable et n’irrite pas la peau. Bien qu’il soit souvent utilisé pour ses qualités acoustiques, il est habituellement plus cher que d’autres isolants similaires. 

L’ouate de cellulose

Issue du recyclage de journaux, l’ouate de cellulose s’apparente beaucoup à certains isolants minéraux comme la laine de verre. Surtout utilisé pour l’isolation intérieure des sols, toiture, cloisons et murs à ossature bois, ce matériau possède une bonne capacité d’isolation thermique. Il bénéficie également d’une très bonne absorption acoustique.

L’ouate de cellulose est posée par insufflation ; elle est soufflée dans les espaces qui doivent être isolés. C’est donc idéal pour les petits recoins difficiles d’accès mais cela nécessite du matériel spécifique. Bien qu’étant assez résistant à l’humidité, cet isolant suscite un traitement chimique pour le protéger des attaques d’insectes, de la moisissure ou encore du feu. Par conséquent, l’ouate de cellulose perd de sa valeur écologique. Cependant, ce matériau étant un des moins chers du marché, son rapport qualité-prix est un atout important.

Commment choisir son isolant thermique écologique ?

Il ne vous reste plus qu’à choisir l’isolant écologique qui vous conviendra. Pour cela, vous pouvez vous baser sur différents critères spécifiques comme sa conductivité thermique ou son hygrométrie (perméabilité à la vapeur d’eau).

Vous devez aussi prendre en compte les conditions d’utilisation de l’isolant, sa valeur écologique et son prix. D’ailleurs, bien que le coût des isolants écologiques puisse parfois être conséquent, vous pouvez bénéficier d’une majoration pour une prime d’isolation qui peut s’avérer être très intéressante. Ainsi, vous pourrez faire rimer écologie avec économie en isolant votre maison durablement à prix réduit !