Comment installer une pompe à chaleur dans un immeuble ancien ?

pompe à chaleur à l'extérieur

L’installation d’une pompe à chaleur dans un immeuble ancien est possible à condition de respecter certains critères. On vous présente ici tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien votre projet de rénovation.

Les conditions requises pour installer une pompe à chaleur dans un immeuble ancien

L’isolation thermique

Pour qu’une pompe à chaleur puisse chauffer un logement de manière optimale, il est important que l’isolation thermique soit suffisamment bonne. Or, les immeubles anciens sont souvent mal isolés. Il convient alors d’effectuer un diagnostic thermique de l’habitation pour évaluer son efficacité énergétique. Dans le cas où l’isolation est insuffisante, il sera judicieux de réaliser des travaux de rénovation avant d’installer la pompe à chaleur. L’isolation par l’extérieur est la technique la plus efficace pour améliorer les performances thermiques d’un appartement en immeuble. Par ailleurs, d’autres travaux comme l’isolation du sol et des fenêtres peuvent également s’imposer.

L’espace disponible 

L’installation d’une pompe à chaleur demande une certaine place, ce qui n’est pas toujours compatible avec un appartement dans un immeuble ancien. L’appareil intègre généralement deux unités : l’unité intérieure qui est reliée au système de chauffage, et l’unité extérieure qui permet de puiser l’énergie présente dans l’air. Pour l’unité intérieure, l’idéal est d’avoir un local technique à disposition. Cela permet en effet de ne pas perdre en surface habitable au sein de l’appartement. L’unité extérieure doit quant à elle être positionnée à un endroit suffisamment éloigné des lieux de vie et du voisinage. En effet, cette dernière est souvent assez bruyante et peut donc provoquer des nuisances sonores.

Les règles d’urbanisme 

Étant donné que l’installation d’une pompe a chaleur a pour conséquence de modifier l’aspect extérieur d’un bâtiment, il est nécessaire d’effectuer une déclaration de travaux préalable. Elle doit être adressée à la mairie de la commune où est situé l’immeuble. Il faudra ensuite respecter un délai d’un mois avant de débuter les travaux. Si aucune opposition n’a été faite durant ce délai, l’installation de la PAC pourra légalement être effectuée. Par ailleurs, il faut aussi prendre connaissance des règles d’urbanisme concernant les seuils acoustiques à respecter et obtenir l’accord de la copropriété. Dans certains cas, il se peut que les pompes à chaleur ne soient pas acceptées.

immeuble avec des pompes à chaleur

Installation d’une pompe à chaleur dans un immeuble ancien : les critères à prendre en compte 

Choisir le bon type de pompe à chaleur

On distingue plusieurs types de pompes à chaleur : aérothermiques, géothermiques ou encore géothermiques. Cela dit, ce sont généralement les modèles aérothermiques (air-eau et air-air) qui sont les mieux adaptés à un projet de rénovation. La pompe à chaleur air-eau est particulièrement appréciée pour sa facilité d’intégration à un système de chauffage existant. Elle peut fonctionner avec la plupart des émetteurs de chaleur classiques. Notez également qu’il est possible de choisir entre haute température et basse température selon les besoins de l’installation. Enfin, pour limiter encore plus son impact environnemental, il est possible d’opter pour une pompe à chaleur écologique au propane.

Dimensionner la pompe à chaleur

Le dimensionnement d’une pompe à chaleur est essentiel pour assurer un fonctionnement optimal. En effet, un appareil surdimensionné ou sous-dimensionné consomme davantage d’énergie et peut impacter le confort thermique des habitants. Il faut donc prendre en compte plusieurs critères pour choisir la bonne puissance : 

  • le volume à chauffer (surface en m2 x hauteur de plafond) ;
  • les habitudes de consommation ;
  • la qualité de l’isolation thermique ;
  • la zone géographique de l’immeuble.

Plus les besoins en chauffage de l’appartement sont élevés, plus la puissance de la pompe à chaleur doit être forte. Bien entendu, cela a également un impact sur le prix de l’appareil.

Faire appel à un professionnel

Que ce soit dans un immeuble ancien ou dans n’importe quel type de bâtiment, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite les compétences d’un professionnel. En France, Le label RGE Qualipac permet d’identifier facilement les artisans qualifiés pour ce type de travaux. De plus, cette certification est également requise pour prétendre à des aides financières de l’Etat. On distingue parmi elles le dispositif MaPrimeRenov’ de l’Anah, les primes CEE proposées par les fournisseurs d’électricité ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Votre artisan pourra vous accompagner dans votre projet de rénovation afin de trouver des solutions adaptées à vos besoins.

En Belgique, en fonction de votre région, il est parfaitement possible de recevoir des primes. Elles dépendent énormément du type de pompe à chaleur que vous souhaitez installer, de votre catégorie de revenus, de la composition de votre ménage.

Related Post